Passer au contenu

Conférence nationale en faveur de l'intégration des personnes handicapées sur le marché du travail

La base des futures tâches a été posée

La Conférence nationale en faveur de l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail a pour but, comme son nom l’indique, d’améliorer l’intégration professionnelle des personnes handicapées. En 2017, elle s’est réunie à trois reprises, et a rassemblé autour d’une table tous les acteurs importants de la réadaptation: employeurs, organisations de personnes en situation de handicap, assureurs, médecins et associations, Confédération et cantons.

La révision prévue de la législation sur l’AI « Développement continu de l’AI » comprend, elle aussi, des mesures visant à faciliter l’intégration professionnelle.
La Conférence des offices AI et quelques-uns de ses membres ont participé aux réunions de la Conférence nationale.
Nous avons demandé à Mme Monika Dudle-Ammann, présidente de la COAI de nous en dire plus.


1. Mme Dudle-Ammann, l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail est l’une des missions principales de l’AI. La Conférence nationale a-t-elle ouvert de nouvelles voies dans ce domaine?

MDA: La Conférence a réuni tous les partenaires de la réadaptation autour d’une table, et elle a ainsi permis de regrouper encore davantage les forces. La réadaptation est toujours un travail collectif. Il est donc important que les partenaires puissent échanger leurs expériences, leurs souhaits et leurs besoins autour d’une table. L’échange attire aussi l’attention sur des voies nouvelles et sur des solutions alternatives.

2. Les participants à la Conférence nationale ont élaboré cinq axes, dont chacun est illustré par un exemple de bonne pratique. 
Pouvez-vous citer un de ces exemples et nous dire la façon dont la COAI soutient ce projet?

MDA: Dans le domaine de la réadaptation, les offices AI constituent une plaque tournante et sont les partenaires de tous les acteurs. Ils sont donc impliqués dans quasiment tous les exemples et, souvent, ils en sont à l’origine. La COAI, en sa qualité d’association faîtière des offices AI, soutient les exemples de bonne pratique en offrant aux offices AI une plate-forme sur laquelle ils peuvent présenter leurs exemples et ainsi contribuer à leur multiplication. En outre, la COAI est active au sein de Compasso, une association dans laquelle tous les acteurs importants de la réadaptation se rencontrent et dans laquelle sont lancés des projets qui soutiennent la réadaptation.

3) Qu’est-ce qui doit suivre, pour que la déclaration commune ne reste pas lettre morte?

Il est important qu’on persévère et qu’on emporte dans son travail l’élan donné par la Conférence. La COAI, en sa qualité d’association, invite ses membres à examiner les exemples de bonne pratique et à les appliquer rapidement dans la mesure du possible. Nos membres sont également invités à se présenter mutuellement de nouveaux projets, par exemple dans le cadre des assemblées des membres.

Liens supplémentaires:

• Site officiel "Conférence nationale en faveur de l'intégration sur le marché du travail"
• Compasso - portail d'information pour les employeurs